Le XV du Pacifique rencontre les Amis de Tahiti, Le Sud Ouest

Catégorie : La presse en parle
Publication : lundi 17 février 2020 09:08
Écrit par Super User
Affichages : 885

Il y avait de l'affection, jeudi 16 janvier, à l'espace culturel François-Mitterrand. Pour la première fois, l'association Les Amis de Tahiti ac-cueillait l'équipe de rugby le XV du Pacifique et tous ses collaborateurs. En ami, Michel Dussau était aux fourneaux pour un repas qui a été animé par la bonne humeur de ces joueurs visiblement très heureux de rencontrer une association qui a fondé son existence sur l'amitié avec les peuples de Polynésie. 

Georges Vidal, Christian Dézalos et Michel Dussau entourés par le XV du Pacifique.

Le rugby en commun « Nous sommes nés en 2007 au-tour d'une belle histoire d'amitié, qui avait pour dénominateur commun le rugby. Depuis, jamais le lien ne s'est rompu entre le Lot-et-Garonne et la Polynésie avec des voyages réguliers et de formidables soi-rées organisées ici même, chaque année en novembre. Nous sommes de véritables amis de ce coin du monde, aussi, vous recevoir aujourd'hui est un véritable honneur », appuie Georges Vidal, Boétien et président des Amis de Tahiti du Lot-et-Garonne. Alexandre Filimoehlha est le créateur et le ma-nager toujours en activité de cette équipe de rugby unique au monde. Il est l'autre lien indéfectible entre la commune et les territoires ultramarins car il est lui aussi Boétien depuis des dizaines d'années.

Il raconte: « Je suis originaire de Wallis et Futuna, mais Boétien depuis de nombreuses années. Le XV du Pacifique a joué son premier match en 2004 au stade Rabal à Agen. C'est une fierté de se remémorer cet acte de naissance de cette belle équipe en terres Agenaises. Depuis trop longtemps nous flirtions avec l'association de Georges Vidal sans nous rencontrer. Il était temps. Car nous sommes ha-bités par les mêmes valeurs. Le rugby n'est pas loin, mais il y a d'abord, la gentillesse, le respect, la générosité qui sont des marques du Pacifique Sud ». 

Tous militaires Originaires de Polynésie Française, Nouvelle Calédonie et Wallis et Futuna, les joueurs, tous militaires, et collaborateurs du XV du Pacifique parcourent le monde pour faire va-loir les qualités humaines et rugbystiques de cette équipe qui n'a pas d'équivalent au monde par la provenance de ses joueurs. « Nous terminons un stage ces jours-ci dans l'Agenais après avoir été aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie, Ouganda,... Nous sommes fiers de nos cultures du Pacifique et de pouvoir en témoigner partout où nous sommes invités », poursuit Alexandre Filimoehlha. La soirée à Boé a été un véritable condensé de ses valeurs polynésiennes. La musique n'a pas quitté la pièce, toujours un groupe de joueurs qui lançait une chanson, l'ukulélé ou la guitare pour accompagner les paroles connues de tous. Un moment rare pour l'association des Amis de Tahiti qui, jus-qu'à une heure avancée de la nuit ont voyagé jusqu'au fin fond des îles du Pacifique.

 

source: Corinne Malet pour le journal Sud-Ouest